La Fédération Togolaise de Football soutien le projet “non à la violence dans les stades”

La fédération togolaise de football (FTF) accorde une importance particulière au projet non à la violence dans les stades. Après avoir reçu le porteur du projet Erick Matchame à qui il a affirmé tout le soutien du Comité Exécutif, le Président de la FTF, le Lieutenant-Colonel Guy Kossi Akpovy passe de la parole à l’acte.

Le Samedi 9 juin 2018, le Secrétaire Général de la fédération togolaise de football, Pierre Lamadokou, sur instruction de son Président, a procédé a la remise d’un lot de vingt (20) ballons de foot à Erick Matchame, pour le soutenir à récompenser les participants du grand gala de football qu’il organise dans le cadre de l’exécution du projet non à la violence dans les stades cette année.

Nous suivons de loin tout ce que vous faites et nous ne ferons que vous remercier et vous encourager. La fédération manque de moyens pour vous soutenir financièrement mais il n’ya pas de doute si vous avez besoin des techniciens pour vous appuyer a confié Pierre Lamadokou.

Le projet “Non à la violence dans les stades” est conçu pour aider les autorités politiques et sportives du Togo à éradiquer les actes de violence avant, pendant et après chaque match de football sur toute l’étendue du territoire national. Cette année, le projet est soutenu par le Ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique du Togo; la fédération togolaise de football; l’équipementier Sergio et le Réseau des Médias pour la Paix par le Sport (RMPS).

Abel ZINDODJI

2 Commentaires

  1. Très bonne initiative qui mérite une bonne médiatisation sur nos chaînes nationales. Le porteur du projet est à vivement féliciter par le président de la république car contribue au développement de son pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.